Chroniques et coups de cœur ♥

Reboot, tome 1 – Amy Tintera

chroniques

Coucou ! Je suis de retour avec une autre chronique !

~♥~

Couverture de Reboot, Tome 1 : Reboot

Reboot, tome 1 – Amy Tintera

Résumé :

IL Y A CINQ ANS, JE SUIS MORTE.
178 MINUTES PLUS TARD, JE SUIS DEVENUE UNE REBOOT.

178.
C’est le chiffre tatoué sur mon bras.
C’est le nombre de minutes durant lesquelles je suis restée morte. 

Je suis une Reboot. 
Tuée par un virus foudroyant, ressuscitée sous une forme quasi surhumaine. Je ne sens plus la douleur, ni les émotions.
178 minutes de mort clinique ont fait de moi un robot, un soldat. J’obéis aux ordres, je traque, je tue. On me confie les nouveaux Reboots. S’ils échouent, ils meurent. Ca ne me fait rien, je suis Wren 178. 
Je suis restée sans vie pendant 178 minutes. 

Pourtant, depuis que j’ai rencontré Callum, un Reboot 22, je ne me suis jamais sentie aussi vivante.

Note : 16/20

Avis personnel :

Reboot est une dystopie qui a su me charmer grâce à son originalité. En ouvrant ce roman, je ne m’attendais pas à l’apprécier autant, et pourtant !

Le scénario est remarquablement bien construit et mêle suspense et originalité. J’ai été happée par ma lecture et je ne pouvais plus lâcher le roman. A chaque fin de chapitre, j’étais entraînée vers le suivant et ainsi de suite sans jamais pouvoir m’arrêter.

Couverture : Reboot, Tome 1 : Reboot

Les personnages sont très attachants. Au début, Wren 178 est une Reboot totalement insensible, dont la survie des autres ne l’affecte pas le moins du monde. Elle est dénuée d’émotion à cause de son chiffre élevé. En effet, suite à un virus qui a ravagé la population. Les moins de 20 ans ont une chance de ressusciter (« Rebooter ») en une sorte de zombie-humain. Plus l’individu met de temps à se réveiller, moins son côté humain sera présent. Les Reboots ont des capacités hors du commun : ils courent extrêmement vite, sont plus forts, plus résistants et surtout, ils guérissent de la majeure partie des blessures. C’est pour cela que la SHER, la société qui crée les Reboots, s’en sert en tant que soldats.

Pour en revenir à Wren, son changement émotionnel s’effectue après l’arrivée de Callum 22, un jeune Reboot qu’elle va former pour rendre plus fort. Son chiffre est très bas, donc son côté humain est encore très présent. Il va montrer à Wren que tout n’est pas mort et désolation, et que les sentiments valent le coup d’être ressentis. D’abord d’une force médiocre, Callum s’endurcit au fil du roman et apprend à se battre à la manière de Wren, et devient donc plus fort. Leur histoire d’amour s’installe doucement mais sûrement. Ils sont tellement mignons ensemble !

Je ne sais pas si je peux considérer ça comme un point négatif, mais le fait que Callum n’ait pour nombre que 22 m’a un peu dérangée. Je n’arrive pas à l’imaginer comme un jeune homme du même âge que Wren, ou même plus vieux, mais au contraire, plus jeune qu’elle.

En tout cas, la fin du roman m’a vraiment laissée sur ma fin ! Il me tarde de lire la suite, que je n’ai pas encore achetée… Pour résumer, c’était une super lecture, pleine d’originalité avec une histoire d’amour très intéressante et un univers de dystopie bien construit.

 

~♥~

Couverture : Reboot, Tome 1 : Reboot

Mots-clefs :

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Dramafun |
sg-vidéos |
Français CAP et Bac Pro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Thevampirediaries11
| Toutelchager
| Film d'équitation ressent